Chat et bébé… qui deviendra grand !

Chat et bébé… Tout commence par une femme enceinte. Ou plutôt par un chat qui sait que son humaine est enceinte ! Eh oui, les chats ont cette faculté incroyable de sentir les phéromones. Et de même qu’ils sont en mesure de percevoir les phéromones émanant d’un corps sur le point de mourir… ils peuvent aussi sentir un corps qui se prépare à donner la vie.
C’est la magie féline ! Mais ce petit bébé sur le point de naître va beaucoup perturber le rythme du chat. Ce qui a de quoi être stressant. Alors comment préparer le chat à l’arrivée de bébé ?

11180000_10200574478040441_1161308846_n

 

Chat et bébé : comment bien vivre la grossesse ?

Quand on attend un bébé, il est plutôt conseillé de prendre du temps pour soi, de se reposer, d’être zen, tout ça quoi ! Mais des peurs peuvent assaillir…

Au secours la toxoplasmose !

La toxoplasmose fait très peur aux femmes enceintes et à leur conjoint(e). Mais y a-t-il vraiment un risque vivre sa grossesse entourée de chats ? La réponse est non.

Bon… certes on pourrait dire que oui il y a un risque SI on aime nettoyer la litière directement à mains nues. Et si en plus on adore (toujours à mains nues, c’est encore mieux) sentir les crottes à pleines narines. Et que, pour couronner le tout, on termine en mettant ses doigts à la bouche…! Bref, vous l’aurez compris, on ne risque pas grand chose !

D’après les vétérinaires (dires confirmés par plusieurs médecins également) il y aurait bien plus de chance d’attraper la toxoplasmose en mangeant un fruit mal lavé !

Chat et bébé

J’ajoute à cela que si vous vivez en ville et que votre chat ne sort pas, vous dépassez (un truc de fou) le risque zéro ! Bon je prends cela un peu à la légère, alors soyons quand même un tantinet précautionneux : si votre moitié ne peut changer la litière à votre place, mettez quand même des gants en latex, et lavez-vous les mains si Chatounet vous léchouille. Mieux vaut prévenir que guérir.

Vous n’avez pas besoin de vous séparer de votre chat !

Vous l’aurez compris, il est inutile de vous faire des noeuds au cerveau pour replacer le chat durant la grossesse, d’avoir peur du jour où il reviendra. NON ! vous pouvez (et je le conseille grandement) garder votre chat d’amour auprès de vous pendant toute votre grossesse. C’est bien mieux d’ailleurs pour préparer votre chat à l’arrivée du nourrisson.

Comment habituer le chat à la venue de bébé ?

Pour que chat et bébé s’entendent bien (et surtout pour le chat soit le moins perturbé possible), plusieurs petites choses sont à faire pour habituer votre chat.

préparer son chat à l'arrivée du bébé pendant la grossesse

La chambre du bébé

Si une pièce de la maison est destinée à devenir la chambre du petit, et que vous refusez totalement que votre chat mette les pattes dans la chambre du bébé, alors interdisez-lui l’accès dès les premiers mois de grossesse.

Si au contraire vous souhaitez que votre chat puisse investir la chambre du nourrisson plus tard, alors je vous recommande d’interdire l’accès à la chambre du petit seulement la nuit. Pourquoi ? tout simplement parce qu’en journée vous serez en mesure de surveiller que tout va bien durant les siestes, que chatounet ne va pas dormir trop près du bébé. Alors que la nuit c’est moins évident !

De même, vous pouvez tout à fait laisser le chat traîner dans la chambre durant l’aménagement de la pièce. Ainsi il aura le temps de déposer ses odeurs un peu partout. D’ailleurs n’hésitez pas à lui disposer un griffoir dans la chambre, ou un tapis qu’il aura pleinement le droit de griffer.

Aérer meubles et accessoires du bébé

Plus tôt vous avez déballé les affaires de bébé, mieux c’est ! En effet, votre chat aura alors le temps de les sentir et de déposer ses odeurs à lui. En gros cela lui laissera le temps d’en faire des éléments familiers dans son environnement.

Habituer le chat aux pleurs du bébé

Si votre chat est d’un naturel sensible, alors habituez-le aux cris de bébé. Pour cela, regardez chaque jour des reportages sur les naissances par exemple. Au départ, ne mettez pas le son trop fort, puis augmentez au fur et à mesure. Même si ces cris stridents ne seront pas spécialement du goût de votre chat, il sera un poil moins perdu quand le bébé pleurera en vrai !

Des câlins et des jeux avec votre chat

Avant comme après la naissance, n’oubliez pas de câliner et de jouer votre chat. Faites en sorte qu’il ne passe pas tout d’un coup au second plan (voire au 6ème…). C’est important pour lui qu’il ait toujours de l’attention.

Après la naissance du bébé

Quelques jours avant que maman ne rentre à la maison avec sa progéniture, papa fait sentir au chat des vêtements portés par bébé, ou des peluches avec lequel il a dormi. Il ne faut pas forcément les lui mettre sous le nez, mais plutôt les laisser trainer deci delà, l’air de rien… Le chat, curieux, ira naturellement inspecter ces nouveaux éléments, et s’habituer doucement à ces odeurs nouvelles.

Toutefois c’est  inutile, comme on le lit parfois, de faire sentir les couches sales du bébé à votre chat… (Est-ce vraiment l’odeur représentative de votre nourrisson ?).

Place, bébé arrive !

Voici un livre sublime,  Place, bébé arrive ! de Véronique Willemin (éd. Guy Trédaniel), dans lequel j’ai eu le privilège de participer pour parler de chat et bébé. Avis aux futures mamans : ceci est un livre pas comme les autres. Très complet, il aborde plein de thèmes : échographie, accouchement, mais aussi la maternité dans l’histoire, dans l’art, le belly painting, l’aménagement de la maison et de la chambre pour bébé. Bref, je ne peux que vous recommander ce livre fait avec beaucoup d’amour !!

Chat et bébé… La complicité dans le temps

La patience est toujours un mot d’ordre lorsqu’on vit avec un chat. Et cet évènement important va bouleverser sa vie, et la vôtre aussi. C’est donc tout à fait normal que votre chat semble différent pendant quelques temps. il a juste besoin de temps pour s’adapter à cette nouvelle situation.

Le chat est-il dangereux pour l’enfant ?!

Alerte idée fausse !! Non, le chat n’est pas jaloux et veut pas se débarrasser du bambin qui a pris sa place. De la même manière le chat ne cherchera pas à devenir le chef, à prendre le dessus sur l’enfant.

Le chat n’est pas non plus spécialement attiré par l’odeur du lait. En fait, le chat aime surtout la chaleur, tout simplement, et le nourrisson endormi est une source de chaleur agréable.
Le problème vient des chats qui ont tendance à se coucher dans le cou… et là il y a risque d’étouffement. C’est pour cela qu’il ne faut pas laisser chat et bébé seuls dans la chambre durant la sieste sans surveillance. Après il arrive régulièrement que le chat préfère se poser ailleurs que dans le berceau, où il risque d’être dérangé par les pleurs du bébé. Eh oui, les chats sont rarement maso !

Faire participer son chat

Chat et bébé font très bien bon ménage ensemble. Il suffit d’être présent et de veiller, tout simplement. Aussi quand votre chérubin dort dans son couffin près de vous, laissez le chat se blottir contre lui et le renifler : cela créera des liens positifs entre eux. De même quand le bébé est réveillé et le chat curieux auprès de lui, laissez-les gentiment faire connaissance…

Même si votre Chatounet est une crème d’habitude, personne n’est à l’abri d’un coup de patte. Même si ce coup de patte n’est pas volontaire il peut blesser le petit. C’est pourquoi il faut toujours rester vigilant.

Petite précision: même si coup de patte il y avait, ne punissez pas votre chat ! La punition, même « juste » verbale, ne sera pas comprise par le chat. Cela entrainera alors un stress supplémentaire, et certainement une association négative avec le bébé. Ce serait dommage.

Apprendre très vite à l’enfant

Bien sûr tout au long de l’évolution de l’enfant, il est primordiale de lui apprendre à respecter l’animal. À ne pas le considérer comme une peluche. Apprenez-lui très tôt à ne pas le taper ou le mordre, ou lui tirer la queue !

De même il est impératif que l’enfant comprenne bien qu’on ne doit pas réveiller le chat qui dort ou qui se toilette.

Les consignes sont simples : toujours avoir des gestes doux, lents, et sans cris (= bonheur pour tous !). Même si c’est le monde idéal des Bisounours, il faut faire son possible car de tout cela dépendra une ambiance harmonieuse, et de beaux rapports entre votre enfant et Chatounet. Il ne faut jamais lâcher !

chat avec les enfants_ Absolument Chats

Restez toujours vigilant quand le chat et le petit sont ensemble. D’autant plus si ce petit félin a développé un caractère un tantinet agressif… (et je ne peux dans ce cas que vous conseiller de prendre rendez-vous avec moi 😉 !).

Il est bon, dans cet apprentissage du respect de l’animal, de faire participer l’enfant à la vie quotidienne du chat. Laissez l’enfant distribuer les croquettes et/ou donner des friandises. Encouragez-le à lancer la balle au chat, à le faire jouer avec un plumeau. Vous pouvez aussi, selon l’âge évidemment, lui proposer de vous aider à changer la litière !

Et bien sûr, montrez-lui aussi comment bien porter Chatounet… comme j’en parle dans mon article ici. Apprendre à reconnaître les moments (signaux) où le chat s’agace et où il faudra donc arrêter tout contact sera très profitable !!

Le chat, source incroyable de bienfaits pour l’enfant

D’un point de vue psychologique et psychomoteur, l’animal permet à l’enfant de développer de nombreuses compétences.

* Le chat apprend à l’enfant à se canaliser (car on lui a bien appris à ne pas harceler ni taper le chat par exemple !), tout en étant un bon partenaire de jeu !

* Pour un enfant unique par exemple, son chat peut devenir son meilleur ami ! Ami et confident. En se confiant à son chat, l’enfant gagne en confiance en lui, en estime de soi. L’enfant se sent libre d’exprimer toutes ses pensées, toutes ses peurs, sans crainte d’être jugé.

* Il peut aussi se sentir protégé par son compagnon à quatre pattes, apaisé, réconforté, et ainsi par exemple ne pas s’endormir avec angoisse !

Lorsque le respect est établi, l’enfant reçoit de son chat un amour inconditionnel.

chat avec les enfants3_ Absolument Chats

* Le chat est aussi le premier être vivant dont l’enfant pourra s’occuper : lui donner à manger, aider à changer la litière, le brosser, être présent pour donner des soins… Ce sont là ses premiers pas dans la responsabilisation !

* Le chat permet aussi à l’enfant de comprendre que d’autres êtres vivants bougent et communiquent différemment de lui ! De plus l’enfant perçoit des humeurs, des émotions sur son chat qu’il pourra reporter sur les humains (être ainsi plus attentif aux émotions des personnes autour de lui).

* Enfin, dans certaines situations, l’animal permet à l’enfant d’avoir un meilleur sommeil, un meilleur appétit, et de sortir d’un état de tristesse.

***

Pour aller plus loin sur ce sujet passionnant, je vous invite à découvrir mon livre « Mon p’tit cahier animaux de compagnie« , aux éditions Solar, destiné aux parents et aux enfants. Ou comment faire pour que votre animal devienne le meilleur ami de votre enfant !

Si on souhaite adopter un chat après la venue de bébé

Si vous avez déjà bébé mais pas encore Chatounet, prenez soin de bien choisir votre petit chat.

Préférez un chaton d’au moins 3 mois qui aura grandit avec sa mère et fratrie, entouré d’humains bien intentionnés. Ou d’un chat adulte qui, pour sûr, a toujours été habitué aux enfants, positivement parlant !

Autrement dit il faut un chat qui aura reçu toute l’éducation nécessaire pour être bien équilibré. Et/ou un chat dont vous savez qu’il n’a pas été traumatisé par des enfants. Avec le chat adulte, prenez bien soin de connaitre son caractère, dans quelles conditions il a grandit, s’il est sociable, doux… S’il a une bonne capacité d’adaptation et une bonne gestion émotionnelle !

Le chat de race peut aussi apporter une certaine stabilité quant au caractère, mais il faut bien évidemment veiller à ce que le minet ait tout ce dont il a besoin pour s’épanouir pleinement, sans quoi les frais auront été vains…! Je vous sinvite d’ailleurs à consulter mon article et vidéo ce sujet.

Il ne faudra bien sûr pas négliger l’arrivée du chat à la maison et son quotidien. Chatounet n’est pas un jouet ou une peluche pour amuser la galerie ou faire beau sur le canapé !

Lorsque le chat meurt… 

On peut vite être tenté de remplacer l’animal, pour éviter à notre petit amour de vivre ces moments douloureux… En se disant qu’il aura bien le temps plus tard. Cependant prendre le temps du deuil est une chose importante, autant pour nous que pour un enfant. En plus, soyons honnête, le petit n’est pas idiot : en plus de sentir les émotions ambiantes (et oui ces enfants sont de véritables éponges !) il sait et voit bien que son animal n’est plus là. Alors expliquez-lui la situation, et laissez-le exprimer son chagrin. Alors vous pourrez le faire participer au choix d’un nouveau compagnon de vie.

***

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :
Adieu poils de chat et poussière
Accueillir un chaton
6 conseils professionnels pour accueillir un nouveau chat
Mon chat fait pipi ou caca partout, que faire ?

Marion Ruffié
Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat, Marion est aussi auteure de plusieurs livres et consultante pour les médias (presse et télévision) Fondatrice de absolumentchats.com Marion adore partager ses conseils et astuces pour rendre la vie plus douce avec son félin, mieux le comprendre, et ainsi tisser une relation merveilleuse avec son chat !
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.