Adopter un chaton pour égayer les vieux jours de mon chat

Plus qu’une question c’est souvent plutôt une affirmation qui me revient souvent aux oreilles : « je vais adopter un chaton pour apporter de la joie à mon vieux chat » ou « ça égayera ses vieux jours »… C’est le genre de phrase qui me remue… Peut-être que cette vidéo et que cet article ne m’attireront pas des amis, mais cela me semblait néanmoins utile de faire quelques rappels, pour aller au-delà de nous-même et de nos envies personnelles.Alors pourquoi ce n’est pas une très bonne idée d’adopter un chaton quand on a un vieux chat ? Et que faire quand la situation s’impose malgré nous ?

Un chaton est fatiguant pour un vieux chat

D’où peut bien naitre cette idée saugrenue qu’un tout petit va égayer, juste égayer la vie d’un tout vieux ? Je le dis avec légèreté, mais qui aurait en tête de confier pour deux semaines non stop un bébé ou un enfant de 3 ans à une personne âgée de 80 ans ? Certes si les grands-parents sont contents de voir leurs petits enfants, s’en occuper non stop est une autre affaire !! S’occuper d’un jeune enfant est extrêmement fatiguant !

« Trop » d’énergie !

De la même manière, un chaton c’est plein d’entrain. Un chaton découvre la vie, tout est nouveau pour lui. Il n’est pas rare qu’un chaton soit qualifié de pile électrique. Et quoi de plus fatiguant pour un vieux chat (malade de surcroit) que de devoir gérer ce dynamisme ? Eh oui parce que le chaton va forcément aller chercher l’autre chat de la maison… Mais le vieux chat, lui, il a vécu, il est plus tranquille, plus pépère. Il a besoin de tranquillité, et encore plus, je le répète, s’il est malade. Aussi, adopter un chaton quand on a un vieux chat, c’est finalement plutôt pousser ce dernier dans la tombe… que ce soit clair.

Comment communiquer ?

L’arrivée d’un nouveau congénère est toujours un grand bouleversement dans la vie d’un chat. Quelque soit son âge, et même si tout se passe bien assez vite.

Mais quand on a un chat qui a vécu toute sa vie, ou même juste de nombreuses années (pour certains chats c’est déjà 2 ans) sans côtoyer d’autres congénères, alors d’une certaine manière c’est comme s’il oubliait ses codes sociaux. En gros il se sait plus comment communiquer. C’est d’autant plus bouleversant quand il s’agit de communiquer avec une boule de poils montée sur ressort ! Donc non seulement l’arrivée d’un chaton sera stressante à cause de la fatigue physique engendrée, mais aussi de la fatigue mentale dû à ce nouvel apprentissage que le vieux chat devra faire.

>>> à consulter aussi : Vivre avec plusieurs chats

Bien évidemment, il y a des exceptions. Et puis si votre chat a toujours été habitué à vivre avec un ou des congénères (par exemple si vous étiez famille d’accueil et qu’il y a toujours eu beaucoup de turn over la maison) ce sera probablement moins difficile pour lui de s’adapter. Mais bon ce n’est pas l’idéal.

Un peu à l’instar des humains, il faut bien reconnaître qu’un chat âgé sera généralement (heureusement il y a des exceptions !) moins patient. Il aura souvent plus de difficultés à s’adapter aux changements, quels qu’ils soient. Parfois aussi un vieux chat sera plus irascible. Lui coller un chaton dans les pattes ne sera donc pas du tout un cadeau !

>>> à consulter aussi : Comment présenter des chats ?

Que faire si on sauve un chaton ?

Il y a toutefois des situations d’urgence, comme un sauvetage, qui peut vous faire ramener un chaton chez vous, auprès de votre vieux chat. Si vous ne pouvez pas replacer le chaton dans un autre foyer, mon conseil est d’adopter deux chatons en même temps. De la sorte ils joueront ensemble, auront plus de répondant l’un envers l’autre. Il y aura alors plus de chance que les chatons laissent le vieux chat tranquille. De toute façon se sera bouleversant pour le chat âgé. Mais s’il n’a pas a subir l’énergie envahissante du chaton, ce sera toujours ça d’économisé !

Prendre le temps avec un vieux chat

C’est si dur de résister devant la trombine d’un chaton, surtout d’un chaton abandonné à qui on a envie d’apporter tout l’amour possible… Mais n’oubliez pas que le chat âgé qui se tient à vos côtés à été votre chaton aussi, et qu’il a besoin de tout votre amour, de tous vos soins… Alors agissez avant tout pour son bien-être à lui. S’il n’a jamais vécu avec des congénères et/ou s’il est malade, ne lui infligez pas cela. Et cela ne vous empêche pas pour autant d’oeuvrer pour que le chaton trouve un foyer : on peut aider les chats de bien des manières sans tous les accueillir chez soi 🙂

>>> à consulter aussi :

Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat / Auteure-Conférencière-Consultante Média / Fondatrice de absolumentchats.com
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.

Bienvenue sur absolumentchats
TELECHARGEZ MES MEILLEURS CONSEILS !

J'ai un CADEAU pour vous : mon guide incontournable pour avoir un chat heureux et une complicité extraordinaire, directement dans votre boite mail. Ça vous tente?
 

Super c'est parti...