Bien éduquer un chaton

Bien éduquer un chaton ou un chat demande de la patience, et pour certains, du self-control. Attention toutefois avec ce terme « éducation », qui ne doit pas être utilisé à tord et à travers. On doit comprendre qu’un chaton ne pourra pas intégrer trop d’interdits ! Il ne faut pas tout interdire !!

En consultation, quand je parle d' »éducation » j’entends pour que le chaton arrête de mordre et/ou griffer durant le jeu, et pour donner des soins. Pour moi, quand cette éducation est « acquise », on évite par la suite bon nombre de problèmes ; on est sûr (ou presque) que notre chat ne sera pas agressif (à prendre avec modération !) et qu’on pourra lui prodiguer des soins sans problème (ou presque !).

Chaton sevré – chaton éduqué

On dit souvent qu’il faut attendre que le chaton soit sevré pour être adopté… Oui ! Mais la plupart des gens entendent par là que dès que le chaton peut manger des croquettes, c’est bon ! Alors que pas du tout…

Il y a le sevrage alimentaire ET  le sevrage éducatif et affectif). En effet, un chaton peut tout à fait manger des aliments solides à 1 mois – 1 mois 1/2. Mais à cet âge-là le chaton n’a pas encore reçu toute l’éducation que sa mère peut lui prodiguer. Il est donc important qu’un chaton reste auprès de sa mère jusqu’à l’âge de 3 mois, afin d’acquérir une bonne éducation, une bonne gestion émotionnelle, la propreté (il apprend l’usage de la litière très souvent en imitant sa mère) et les auto-contrôles (= gérer les griffes et les morsures lors de jeux par exemple !).

Si vous adoptez un chaton qui a grandit jusqu’à l’âge de 3 mois auprès de sa mère et de sa fratrie (et en plus auprès d’humains présents, doux et attentionnés) vous aurez à 95 % de chance un petit bien socialisé et sociabilisé, ne griffant et ne mordant pas, et peu réfractaire aux manipulations : votre travail en matière d’éducation sera super limité ! Si au contraire vous adoptez un chaton qui a été retiré trop tôt à sa mère (avant huit semaines) et à sa fratrie, (volontairement ou que vous l’ayez retrouvé abandonné sur le bord d’une route) votre travail va devenir important si vous voulez vivre en harmonie avec votre chat car vous allez d’une certaine manière devoir vous substituer à sa mère et faire toute son éducation.

En tant que famille d’accueil j’ai eu plusieurs occasions d’éduquer un chaton retiré trop tôt à sa mère : le travail a été important. C’est d’ailleurs grâce à ces rencontres que j’ai pu expérimenter plusieurs « techniques » d’éducation. Le travail est certes important, mais pas impossible ! Avec de la volonté, de la patience et du cœur, tous les chatons peuvent apprendre et devenir de parfaits chats 🙂

Manipulez votre chaton le plus tôt possible

Comme je l’aborde dans mon article « comment bien manipuler son chat ? », je vous suggère de manipuler votre chaton et ce dès son plus jeune âge. Allez-y toujours avec assurance et avec douceur bien sûr, il ne faut pas que le petit « subisse »Manipuler son chat ne veut pas dire harceler son chat !! On choisi le bon moment, on respecte le chaton, on ne fait pas durer la séance de trop !! Habituez-le à le mettre sur le dos et maintenez-le avec votre main. Gratouillez-lui le ventre, regardez-lui les oreilles, les gencives, faites-lui ouvrir la bouche, etc. Bref qu’il en prenne l’habitude et se rende compte que, même s’il ne va pas adorer ça, ça ne lui fait pas mal !

Point de vue « grattouilles sur le ventre », vous vous rendrez compte assez vite si le chat va aimer ou non ; l’habituer permettra une relativement bonne gestion en cas de soins vétérinaires par exemple, mais évitez de le câliner là par la suite (ou vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous s’il vous sanctionne…!).

Pour éviter les erreurs et maladresse avec votre chaton et lui apporter une éducation / relation positive, découvrez mon manuel pratique dans lequel je donne tous les conseils que je donne en consultation, cliquez ici

Comment apprendre à votre chaton à ne pas mordre et ne pas griffer ?

On ne joue jamais avec ses mains ou ses pieds avec un chaton

Pour qu’un chat ne développe pas une tendance à mordre ou à griffer, la chose importante c’est de ne jamais jouer avec lui avec votre main !!

Quand c’est chaton, on trouve ça mignon et drôle de jouer avec lui à la bagarre ; ses petits crocs sont pratiquement inoffensifs… Hum… Mais quand le chaton devient adulte ça devient très vite beaucoup moins amusant ! D’une part parce que ce « jeu » (pour vous) pourra être perçu comme une agression par votre matou, une intrusion de son espace intime ; il pourra développer une agressivité envers vous, anticipant chacun de vos gestes à son égard… Pour vous ça va devenir de la frustration (parce que vous ne pourrez plus le câliner tranquillement) et de la crainte (de l’approcher pour le soigner ou de le laisser dans la même pièce qu’un bébé par exemple).

Utilisez toujours un jouet pour que le chaton ne prenne pas l’habitude de vous mordre ou vous griffer, même par jeu. Vous pouvez retrouver ici dans ma rubrique mes incontournables les meilleurs jouets pour chaton, que je recommande à chaque consultation. Notamment le plumet et le furet que je recommande fréquemment.

« on ne mord pas ! »/ « pas les griffes » / « non »

S’il mord, commencez par dire « Non » ou  « on ne mord pas » (avec ça, vous êtes sûr de vous en souvenir) d’une voix ferme et assurée, SANS CRIER. Le chat ne doit pas se sentir agressé. Il ne va pas comprendre la phrase en elle-même, non, mais la sonorité de cette phrase, associée à ce qu’il vient de faire… Il comprendra qu’il y a un « truc ».

Pour tous mes chats et chatons cela suffisait toujours ; dès que je disais « on ne mord pas » ou « non » d’un ton ferme, ils arrêtaient et se mettaient à me léchouiller, ce à quoi je répondais d’une voix plus aigüe (et quelque peu bêbêtisante) « oui c’est bien » ! Il m’arrivait de rester 10 minutes à enchaîner les « on ne mord pas » avec les « oui c’est bien » ! patience patience ! Aussi, tout en faisant ça, je ne bougeais pas, jamais, pour retirer mon bras ou mes doigts. Stoïque… à croire que c’est bien moins stimulant pour le chaton… qui arrêtait après de lui-même ! alors si vous n’êtes pas pris par surprise par son « attaque », essayez de ne pas réagir brusquement 😉

Pour les griffes, même principe, sauf que vous remplacez « on ne mord pas » par « pas les griffes ! » (compliqué hein ? 🙂 )

 Détourner son attention et/ou l’ignorer

Une éducation de base, qui fait de tout chaton une crème - Absolument Chats

Quelque soit la technique que vous utiliserez, n’hésitez pas à lancer un jouet au chaton, cela détournera son attention. Vous lui signifiez que, oui, vous jouez avec lui, mais non, pas avec vos mains ! Si il insiste et revient à la charge pour jouer avec vos pieds et/ou mains, quittez la pièce, levez-vous et ignorez-le.

 

 

Cliquez ici pour regarder une vidéo pour une éducation positive et une relation complice avec votre chaton.

Ces articles pourraient vous intéresser : 
À quoi penser quand on adopte un chaton?
Adopter un chaton femelle ou un chaton mâle, cela influe-t-il sur le caractère?
Comment bien éduquer un chaton ? Pas mordre – pas griffer etc…
Comment avoir un chat heureux en appartement ?
Au secours mon chat fait pipi partout, que faire ?
Comment faire pour que mon chat arrête de me réveiller la nuit ?
Pourquoi mon chat a peur de moi ?
Pourquoi mon chat me montre son ventre ?
Comment caresser son chat ?
La litière idéale pour votre chat

Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat / Auteure-Conférencière-Consultante Média / Fondatrice de absolumentchats.com
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.

Bienvenue sur absolumentchats
TELECHARGEZ MES MEILLEURS CONSEILS !

J'ai un CADEAU pour vous : mon guide incontournable pour avoir un chat heureux et une complicité extraordinaire, directement dans votre boite mail. Ça vous tente?
 

Super c'est parti...