Paquet de croquettes : c’est quoi les cendres et les sous-produits animaux ?

Aujourd’hui dans cet article on va parler de ce qu’on trouve dans le paquet de croquettes pour chat. Et plus particulièrement apprendre un peu à décrypter les paquets de croquettes et pâtées. Parce que vous êtes nombreux à me poser des questions, et je le comprends parce que c’est vraiment pas simple de s’y retrouver !

Je vous avez fait un article et une vidéo il y a quelques temps maintenant dans laquelle je vous parlais de ce changement de paradigme que j’avais eu concernant les croquettes pour chats. J’expliquais comment j’étais passée de « à fond sur le sans céréales !! » à « euh… y a autre chose on dirait… » 😄 suite à des soucis de santé avec mes chats. Suite à la publication de cette vidéo j’ai reçu énormément de mails et de messages de personnes qui avaient vécu la même expérience que moi.

C’est cet évènement qui a d’ailleurs été le déclic ultime qui a fait que j’ai décidé d’apprendre auprès de nutritionnistes animaliers, qui ont plus de 20 ans d’expérience (et qui se tiennent toujours au fait des avancées). Ça m’a littéralement passionnée. J’ai non seulement appris beaucoup en nutrition, mais aussi à savoir démêler le « vrai du faux » dans le marketing qui est fait dans l’industrie de la petfood. C’est pourquoi je vais partager tout ça avec vous, à travers plusieurs articles et vidéos, pour que ce soit plus digeste ! (ohohoho)

Apprendre à comprendre un paquet de croquettes pour chat !

Dans cet article je ne vais pas vous dire quelles marques de croquettes ou pâtées spécifiquement donner à votre chat, ni lesquelles sont les bonnes et lesquelles ne le sont pas…

Mais je vais vous « apprendre » un peu à décoder les paquets ! Ça veut dire quoi les cendres, les sous-produits animaux ? Comment savoir si c’est quali, combien il y a de protéines il y a vraiment, etc. Voir, comprendre, un peu au-delà de ce qui est écrit quoi !

1/ C’est quoi les cendres ?

Une chose intrigue beaucoup de monde sur un paquet de croquettes, dans les constituants analytiques : ce sont les cendres.

Qu’est-ce que les constituants analytiques ?

Les « constituants analytiques » c’est l’analyse d’un échantillon de croquette APRES fabrication. Alors que la composition, ce sont les ingrédients utilisés, AVANT la fabrication… (et vous verrez que ça change la donne !).

Donc les constituants analytiques c’est ce qui reste dans le produit final : combien de protéines au final ? Combien de fibres ? De matière grasse… AU FINAL. Une fois que c’est cuit. (eh oui, on ne peut pas avoir de croquettes avec dedans de la viande encore fraiche… Elle a été cuite !).

4 points doivent obligatoirement apparaitre : protéines, matière grasse, fibres et cendres.

paquet de croquettes pour chat : cendres et sous-produits animaux
Décrypter un paquet de croquettes pour chat

Vrai ou faux ? Les cendres sont rajoutées pour faire faire des économies au fabricants !

Faux ! Les cendres ne sont pas les résidus de combustions de papier ou de bois ou de je ne sais quoi, rajouté dans les paquet de croquettes pour remplacer autre chose, combler les trous et faire des économies ! D’ailleurs, si c’était ça, vu la quantité de fabricants de croquettes à travers le monde, je ne vous raconte pas combien de forêts équatoriales il faudrait brûler…!

Cendres = minéraux !

Les cendres, c’est le résultat de la combustion d’un échantillon de croquettes. C’est-à-dire qu’on prend des croquettes, et on les brûle, à très haute intensité. Et ce qui reste, ce sont les cendres. Ce qui reste, c’est ce qui ne brûle pas : les minéraux.

Donc les cendres ce sont les minéraux ! Calcium, magnésium, potassium, phosphore, etc.

Quelle quantité de cendre doit-il y avoir dans un paquet de croquettes pour chat ?

On estime qu’entre 5 et 8,5% on est bon (dans la moyenne). MAIS !!! Ça ne veut pas dire que plus il y en a moins c’est bon ! Parce que les minéraux sont adaptés en fonction du besoin de l’animal.

D’où l’importance de choisir des croquettes qui sont adaptées aux besoins du moment de votre animal : selon son âge, son poids, sa sensibilité, son activité etc.

Le dosage des minéraux doit changer en fonction de l’évolution de la vie du chat

Par exemple il y aura souvent plus de cendres dans des croquettes chaton que dans des croquettes pour seniors. Parce que le chaton est en pleine construction… Il a besoin par exemple de beaucoup de calcium pour renforcer son squelette tout neuf !

Les taux de minéraux vont être réadaptés en fonction de l’évolution du chat, parce qu’à tel âge, ou avec telle sensibilité, il aura besoin de plus ou moins de calcium, de phosphore, de zinc, de magnésium etc. Pour le chat âgé, par exemple, le taux de phosphore va diminuer. Il lui faut un bon ratio calcium phosphore, pour soutenir d’un côté ses articulations, et prévenir de l’autre côté les problèmes rénaux.

Donc un haut pourcentage de cendres n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Tout dépend de la qualité des minéraux et des dosages de chacun. En gros ça dépend de la recette faite pour répondre aux différents besoins du chat, en fonction de son évolution.

A noter que certaines marques détaillent davantage les minéraux présents dans les constituants analytiques. D’où l’inscription cendre, suivi de calcium et/ou phosphore par exemple.

2/ C’est quoi les sous-produits animaux ?

Dans la composition du paquet de croquettes (c’est-à-dire la liste des ingrédients AVANT la cuisson) il arrive fréquemment de lire « sous-produits animaux ».

On pense souvent que les sous-produits animaux, c’est de la mauvaise viande, de la M. et que donc c’est très mal quand il y en a… Alors que la réalité est toute autre !

Les sous-produits animaux, ce sont juste les morceaux de viandes qui sont non valorisés pour l’alimentation humaine. 

Quésaco ? Ce sont les morceaux de l’animal que l’humain ne mange pas… à un moment donné ! Par exemple il y a des périodes de l’année où on aura plus de gésiers dans les rayons de nos supermarchés ou chez le boucher. Et puis une autre partie de l’année où il y aura moins de demande. Comme l’humain n’en consomme plus, hop, ça part en sous-produits pour le petfood. Et ça prend le nom de « sous-produits animaux ».

Vrai ou Faux ? Les sous-produits animaux sont de mauvaises qualité, et sont rajoutés pour faire faire des économies au fabriquant !

Faux ! En fait c’est le même produit de base, la même qualité. Soit bonne, soit mauvaise donc ! Mais si la viande est de mauvaise qualité à la base, par exemple un poulet, alors vous retrouverez aussi les blancs de poulet et les cuisses dans votre supermarché, à bas prix !

L’abattoir est le même, les contrôles sanitaires sont les mêmes que pour les humains. Ce sont juste les parties qu’on ne consomme pas, nous humains, qui partent en petfood, et qui prennent ce nom de sous-produit animaux.

Non au gaspillage !

Personnellement, je comprends que les sous-produits animaux soient utilisés en petfood ! Car pourquoi gaspiller ? Nous nous plaignons qu’il n’y a pas assez de nourriture pour tout le monde, mais il faudrait ne donner que du blanc de poulet à son chat ?? (Ce qui ne serait pas bon du tout pour sa santé, soit dit en passant !).

Saviez-vous que dans un poulet, nous ne consommons que 68% ? Quid des 32% restant ? Nous ne consommons que 52% d’un agneau… 54% d’un boeuf… Alors on fait quoi de ce qui reste ? On le jette ?! Eh bien non, c’est utilisé en petfood, et ça prend l’appellation de sous-produits animaux.

Utiliser des sous-produits animaux est à mon sens très logique, cohérent. Parce que les animaux carnivores, quand ils mangent une proie, ils mangent tout (ou presque ! On ne va pas parler des chats qui ne mangent pas le coeur ou la tête… chacun ses préférences !).

le chat mange plein de choses que nous humains ne mangeons pas !
Un marketing alléchant !

Certaines marques vont mettre en avant des arguments tels que « fabriqués avec des produits propres à la consommation humaine »… Pour jouer sur l’affect. Genre « Bah oui je vais pas donner à mon chat ce que je ne mangerai pas moi-même !! »… 

Mais réfléchissons un instant… Le chat mange des moineaux, des souris, plein de proies que vous ne mangez pas… Et puis est-ce que le chat s’embarrasse avec les os, les intestins, les gésiers etc.? Non…

Donc quand vous voyez ce genre d’allégation « propre à la conso humaine », c’est du marketing !! J’y reviendrai dans un autre article d’ailleurs.

Que ce soit clair : les sous-produits animaux sont propres à la consommation humaine !! 

C’est quoi comme viande les sous-produits animaux ?

Dans les sous-produits animaux vous retrouverez notamment : gésiers, foie, coeurs, intestins, les chairs détachées des carcasses, les cous parés (ça veut dire avec la peau enlevée). On en mange. Je veux dire en tout cas que on pourrait en manger si le souhaitait. Nos ancêtres en mangeaient d’ailleurs bien plus que nous (ils ne tuaient pas un animal pour en jeter la moitié).

Pour infos sachez que la réglementation européenne exclue de cette appellation « sous-produits animaux »: Peaux, sabots, cornes, soies de porc, plumes, laine et fourrures.

Donc chez les humains on appelle ça andouillette, foie de volaille, gésier de canard (confit !) etc. Dès que ça passe en petfood, c’est obligé d’être appelé sous-produits animaux. Si par exemple demain les humains cessaient de consommer du blanc de poulet, alors ces morceaux passeraient en petfood… et prendraient le nom de sous-produit animaux.

C’est aussi bête que ça ! C’est le même produit, avec les mêmes contrôles sanitaires que pour les humains, mais le nom change. Et ça, c’est la réglementation européenne.

Mais tout ce qui nourrit les humains de la planète ont la priorité : blanc de poulet, cuisses de poulet… on en mange carrément plus que des gésiers… C’est notre truc. Alors que le chat, lui, il s’en fout !

Sous-produits animaux et nutriments

Il n’y a pas les mêmes nutriments dans des gésiers que dans un blanc de poulet… Et alors ? me direz-vous ! Pour être en bonne santé le chat a besoin de divers nutriments. Et il est nécessaire d’avoir plusieurs sources de protéines pour satisfaire les besoins du moment du chat (en fonction de son âge, sensibilité, activité etc.).

Donc quand un paquet de croquettes indique sous-produits animaux dans la liste des ingrédients, ce n’est pas du tout une mauvaise chose ! Mais bien sûr, tout dépend, encore et toujours, de la qualité du produit de départ. Soit le traitement de l’animal, la qualité des conditions de vie, et puis la qualité des contrôles sanitaires à l’abattoir, et à l’usine de fabrication des croquettes ! Idem pour l’alimentation humaine quoi !

__

Voilà pour ce premier point qui j’espère aura répondu à quelques unes de vos interrogations au sujet de ce que l’on trouve sur un paquet de croquettes. Bien sûr je ne vais pas m’arrêter là ! Je compte bien vous apprendre encore plein de choses dans les prochaines articles 😉

***

D’autres articles qui pourraient vous plaire :
Comment doser les croquettes pour son chat
Chat glouton, que faire ?
Bien nourrir son chat
Comment faire si vos chats ne mangent pas la même chose ?

Marion Ruffié
Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat, Marion est aussi auteure de plusieurs livres et consultante pour les médias (presse et télévision) Fondatrice de absolumentchats.com Marion adore partager ses conseils et astuces pour rendre la vie plus douce avec son félin, mieux le comprendre, et ainsi tisser une relation merveilleuse avec son chat !
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.