Comprendre la composition des aliments pour chats

La composition des croquettes et de pâtées pour chat n’est pas toujours facile à comprendre. On va parler ici de comment décoder les paquets, comment savoir ce qu’il y a vraiment dans les croquettes et les boîtes ! L’alimentation pour chat est un sujet très vaste… Et pour ne pas vous noyer sous les infos j’ai découpé tout ça en différents articles et vidéos. Vous pouvez d’ailleurs en apprendre plus sur les cendres et les sous-produits animaux dans mon article précédent.
Dans cet article on va aller plus loin dans la composition des croquettes. Et toujours aussi sur le marketing ! Comment savoir si c’est qualitatif ou pas ? Combien y a-t-il de protéines vraiment ? (Et pas juste en se basant sur ce qui est marqué sur le paquet !).

Qu’est-ce qu’il y a vraiment dans les aliments pour chat ?

Ce n’est pas facile de s’y retrouver quand on veut acheter de la nourriture pour son chat. Les informations inscrites sur le devants et sur le dos du paquet semblent incohérentes… Par exemple s’il est écrit 70% de protéines sur le devant, la composition des croquettes indiques « Poulet 40% », et les constituants analytiques 34%… C’est quoi ce bazar ?!

Constituants analytiques VS composition

Pour faire simple (mais je vous invite vraiment à lire mon article précédent) les constituants analytiques, c’est l’analyse d’un échantillon de croquettes APRÈS la fabrication.

Alors que la composition c’est la liste d’ingrédients AVANT la fabrication. Donc avant la cuisson. Vous allez voir que ça a son importance !

composition des croquettes
les constituants analytiques sont l’analyse d’un échantillon de croquettes, après fabrication

Deux manières d’écrire la composition des croquettes et pâtées pour chat

Tout d’abord, pour comprendre les paquets de croquettes et boîtes, il faut savoir que le fabricant peut choisir d’écrire sa composition de deux manières :

– Soit individuelle : protéine de volaille déshydratée, graisse animale, riz…

– Soit catégorielle, généraliste :  viande et sous-produits animaux (dont boeuf 4 %), céréales 5 %, etc. (mais on ne dit pas quelles viandes ou quelles céréales il y a dedans)

Une recette identique… ou bien ?

Avec la déclaration individuelle vous serez sûr.e de retrouver toujours la même recette, les mêmes ingrédients et donc les mêmes nutriments.

Alors qu’avec la seconde (la déclaration catégorielle), vous ne saurez pas si entre deux paquets vous aurez autant de poulet que de boeuf… Ou si le poulet aura été remplacé par de l’agneau (en fonction des matières premières disponibles, livrées, au fabricant). La composition des croquettes et pâtée peut varier, et parfois considérablement.

MAIS ! Il y a aussi des marques qui vont choisir la déclaration catégorielle juste parce que ça prend moins de place sur le paquet. Ils ne changeront pas la recette pour autant. Tout dépend du sérieux de la marque en gros !

Des goûts différents de pâtées pour chat !

Hormis ce qu’on a vu précédemment, il faut savoir aussi où le marketing se niche pour nous faire acheter… Pour toucher notre corde sensible, tout en restant dans la réglementation européenne ! C’est ce que je vais vous expliquer un peu plus bas 😉 Mais avant tout, je vous explique un peu la réglementation européenne… (Vous allez voir c’est important !).

Ce qu’oblige la réglementation européenne pour la petfood :

La réglementation européenne oblige les fabricants à justifier toutes les allégations faites sur l'emballage des croquettes et pâtées pour chat. Et, entre autres choses, si la marque indique que c’est « au poulet » ou « à base de poulet », le produit doit en contenir au minium 4%. (Si c’est écrit tout poulet, il devrait alors y a voir que du poulet à 100%).

Du plus lourd au plus léger…

La réglementation européenne précise aussi qu’il faut indiquer la composition en commençant par le plus lourd, jusqu’au plus léger. Et n’oublions pas que la composition des croquettes et des pâtées c’est la liste des ingrédients avant la cuisson !

Fort de ces informations, voici un exemple qui à mon sens est un peu malhonnête…

Marketing et petfood…

Les fabricants de petfood sont parfois borderline. Cela ne veut pas dire que le produit est mauvais, entendons-nous bien. Mais quand on comprend mieux comment ça marche, on peut légitimement se dire que « c’est moyen » tout ça, non ?!

Cette marque propose plusieurs pâtées pour chat, en sauces, aux goûts différents : boeuf, agneau, dinde, poulet. 

Voici la composition pour chaque recette :

composition de croquettes et pâtées pour chat

Vous pouvez être sûr que la recette est la même pour les 4 boîtes ! En gros LA recette globale contient 4% de boeuf + 4% d’agneau + 4% de poulet + 4% de dinde + le reste d’autres viandes, viande déshydratée et sous produit animaux…

Ces soit disant goûts différents ne sont en aucun cas au service du chat… Mais du notre ! En effet le marketing joue sur notre corde sensible, émotionnelle, et sur les projections que nous faisons en tant qu’humain. « Mon chat préfère le poulet, comme sa maman » ou « lui son truc c’est le thon »… Mais en fait, dans cet exemple-là, c’est la même recette pour les quatre boîtes…

On pourrait rétorquer que « rien qu’à l’odeur mon chat préfère au boeuf ! ». Et ce serait possible s’il y avait l’ajout d’un arôme (qui devrait alors figurer dans la composition). Or dans aucune des recettes de cet exemple il n’est fait mention d’un quelconque arôme supplémentaire. Ce qui indique que la recette est la même.

Mais le fabricant est totalement dans la réglementation. Il marque « au poulet », et effectivement il est mentionné « dont 4% de poulet ».

lire la composition des croquettes et pâtées pour chat

Combien y a-t-il vraiment de protéines dans les aliments pour chat ?

Vous l’avez appris plus haut, la réglementation oblige à justifier les allégations qui sont faites sur l'emballage, et à inscrire dans la composition les ingrédients du plus lourd au plus léger. Avant cuisson !

Un ingrédient perd du poids avec la cuisson

Il faut savoir que la cuisson fait perdre environs 80% d’eau à la viande fraîche. Autrement dit, c’est plus léger une fois cuit ! Et cette information à toute son importance dans la lecture de la composition des croquettes et pâtées !

Aliment pour chat au poulet frais

Quand une marque annonce sur le paquet « au poulet frais », elle doit le justifier au dos, dans la composition.

Ce sera donc noté comme : « poulet (40%), protéine de volaille déshydratées, patate douce… » etc.

Avant la cuisson, on a donc 40% de poulet frais. Mais après la cuisson, il n’en reste plus que 8% !! En gros, divisez par 5 le nombre que vous voyez écrit entre parenthèses à côté de la viande (quand c’est déclaré en viande fraîche), ça vous indiquera combien il y a de protéines issues du poulet au final. A noter que quand rien n’est écrit, c’est de la viande fraiche, sinon il serait indiqué « … de poulet déshydraté ».

DU COUP !! Pour reprendre notre exemple au-dessus, avec les boites au boeuf, poulet, dinde et agneau… Vous pouvez faire le calcul : 4% de boeuf avant cuisson = 0,8% de protéines de boeuf après cuisson…

Comment décrypter un paquet de croquettes pour chat

Voici un autre exemple, avec une autre marque. J’insiste sur le fait que cela ne signifie pas que le produits ne soit pas de qualité ! C’est juste pour vous permettre de comprendre comment lire la composition !

composition des croquettes pour chaton

Dans cet exemple il y a 26% de poulet frais. Mais une fois cuit, il n’en reste que 5,2%. Finalement il y a donc plus de protéines de poulet déshydratées que de poulet frais.
Au total, ces croquettes contiennent 28% de protéines issues du poulet, auxquelles on ajoute les protéines issues du maïs et des protéines animales hydrolysées.

C’est bien ou pas les protéines déshydratées ou hydrolysées ?

Les protéines déshydratées sont, comme leur nom l’indique, sans eau. Il ne reste donc plus que la protéine. Parler en déshydraté donne un pourcentage plus juste de ce que contient le produit ! Nous, humains, sommes plus sensibles au « frais »…  On pense que le déshydraté est moins bon, alors que non…! Tout dépend, comme toujours, de la qualité du produit de départ !

Une protéine hydrolysée a été pré-digérée. C’est-à-dire qu’on lui fait subir une action enzymatique (avec un élément organique, comme les ferments lactiques pour les yaourts vous savez !). L’objectif est que la protéine soit encore mieux assimilée par l’organisme et moins allergène.

Des croquettes pour chat avec 80% de protéines ?!

Certains fabricants mettent en avant des arguments marketing alléchants sur leurs emballages. Comme « 80% de protéines ». MAIS !! Vous savez maintenant que ce n’est pas véritablement ce qu’il y a dans une croquette ! Tout simplement parce que :

1/ Déjà, pour tenir une croquette, il faut forcément de l’amidon. Si on compte qu’il faut en plus des fibres, des minéraux et des lipides… bah il ne peut pas y avoir 80% de protéines dans une seule croquette. C’est mathématique !

2/ Puis, si vous regardez les constituants analytiques (= analyse d’un échantillon de croquettes après cuisson), vous verrez que ce n’est pas marqué 80% de protéines !

3/ Enfin, regardez la composition des croquettes : il sera peut-être noté « Poulet (40%), Agneau (20 %), protéines de volailles déshydratées…« .  Cela veut dire qu’il y a 8% de protéines issues du poulet, 4% issues de l’agneau et probablement plus protéines de volailles déshydratées.

Donc certainement pas 80% de protéines au final !

Comment savoir si les croquettes pour chat sont de qualité ?

Je crois que j’ai une triste réponse à cette question. Malheureusement vous ne pourrez jamais savoir ce qui vous importe réellement au final : est-ce que la qualité est là ? Rien sur un paquet ne vous dira si la qualité des produits est au rendez-vous, si l’hygiène est là, les contrôles sanitaires de l’usine sont là… Parce que tout dépend de ça en fin de compte.

C’est la qualité des ingrédients, la recherche, le souci et l’éthique du fabricant qui vont être déterminants. Et il ne faut pas croire que les gros groupes n’ont pas de conscience, parce que c’est loin d’être le cas. D’ailleurs j’explique mon « histoire » avec les croquettes dans cet article et vidéo que je vous invite à regarder… où personnellement je suis tombée de haut comme on dit !

comment savoir si les croquettes sont de qualité

Voir au-delà des apparences

J’espère que malgré ma conclusion, cet article vous aura permis de mieux comprendre la composition des aliments pour chat. De mieux appréhender les paquets, pour savoir ce que vous donnez à votre chat, au-delà de l’aspect émotionnel ! En gros, qu’on arrête de nous prendre pour des imbéciles ! On veut donner de la qualité à nos chats, oui, mais on n’a pas besoin de poudre aux yeux.

Bien sûr on peut acheter un paquet parce qu’on aime le packaging. C’est ok. Mais vous pourrez choisir en conscience, avec le recul nécessaire.

Et je voudrais toujours conclure sur le fait que ce qui compte le plus c’est que les croquettes données à votre chat le rendent en bonne santé !

***

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :
Bien nourrir son chat
Nourrir son chat en l’amusant
Chat glouton, que faire ?

Marion Ruffié
Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat, Marion est aussi auteure de plusieurs livres et consultante pour les médias (presse et télévision) Fondatrice de absolumentchats.com Marion adore partager ses conseils et astuces pour rendre la vie plus douce avec son félin, mieux le comprendre, et ainsi tisser une relation merveilleuse avec son chat !
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.