Mon chat est-il dominant ou soumis ?

Je voulais dans cet article vous parler d’un concept très humain, très largement répandu dans le milieu animalier y compris celui des chats : la domination et la soumission. Alors qu’en est-il vraiment ? Souvent en consultation, quand il s’agit de deux ou trois chats, on va fréquemment me dire par exemple que Doudou est très dominant sur sa soeur Micha, et que c’est dur pour elle. Ses mots s’accompagnent généralement d »une angoisse de la part des gens, celle que Micha, que le chat dit « soumis », ne se sente plus chez lui, ou mal aimé. Et c’est un quiproquos qui entraine parfois bien des dégâts car nous réagissons avec nos pensées d’humain.

Le chat n’est ni dominant ni soumis

Voilà une chose qui rassure bien du monde en consultation : il n’y a pas de notion de dominant ou de soumis chez le chat. Les chats ne régissent pas leur vie sous un système hiérarchisé. Donc le chat ne va pas chercher à devenir le chef de la maison, ni par rapport à son pote chat, ni par rapport à vous. Un chat qui dort à votre tête par exemple ne cherche pas à prendre le dessus ou assoir une quelconque autorité sur son humain comme je l’ai déjà entendu dire bien des fois ! S’il dort à votre tête c’est tout simplement qu’il s’y sent bien. Le chat ne cherche pas plus loin.

Comment les chats vivent ensemble ?

Lorsque les chats vivent à plusieurs, ils vont établir comme une sorte de réglement intérieur entre colocataire. Je vous parle de ça plus avant dans un article 4 règles pour améliorer la cohabitation entre vos chats. Aussi, dans ce qu’ils mettent en place, rien ne signifie qu’un des chats soit supérieur à l’autre.

Pourquoi on a l’impression qu’un chat est dominant ?

Ce qui va nous donner l’impression qu’un chat est dominant par rapport à un autre c’est souvent qu’il est plus marqueur que son congénère. Je vous invite d’ailleurs à regarder mon article et vidéo « c’est quoi le marquage chez le chat » afin de mieux comprendre ce dont il s’agit ! Un chat que l’on pense dominant va généralement souvent déloger son congénère. Prenons un exemple : Micha dort confortablement sur l’arbre à chat. Doucou arrive et léchouille Micha. Nous on va se dire « oh c’est trop mignon !!« . Puis soudain il lui mord le cou, et s’en suit une bagarre. On serait tenté de dire « Mais pourquoi fait-il ça ? ce qu’il est sournois quand même !!« … Mais non, Doudou n’est ni pervers ni sournois. Il s’agit d’une manière d’agir entre chat, tout simplement… Cela fait partie des modes de communication. Le fait de déloger beaucoup son congénère fait partie aussi d’un marquage : la position d’occupation de l’espace (comme je l’explique dans mon article sur le marquage). Et tous les chats ne sont pas au taquet sur le marquage.

Les mâles sont-ils plus dominant que les femelles ?

Voilà une autre affirmation que j’entends souvent. Ce qui entraine encore des prises de têtes inutiles lors d’adoption. « On m’a dit que comme j’ai mâle il vaut mieux que j’adopte une femelle pour éviter la rivalité entre eux« . Ou encore « On m’a prévenu qu’en adoptant un mâle il chercherait à dominer ma femelle« … Je remets les choses à plat dans mon article et vidéo « faut-il adopter un mâle ou une femelle ?« . Tout comme il n’y a pas de concept de domination ou de soumission chez le chat, un mâle ne sera pas plus vindicatif qu’une femelle ! Tout est affaire de caractère. Une femelle très marqueuse pourrait aussi bien être qualifiée de dominante. Le sexe du chat n’y est pour rien !!

Est-ce que l’autre chat se sent mal aimé ou exclu ?

Partant de ce principe, il faut garder en tête c’est que l’autre chat, dit « soumis » (mais qui ne l’est pas on est bien d’accord) ne se sentira pas exclu à la maison ou mal aimé. Il a probablement juste un caractère plus tranquille. Moins marqueur. En gros s’il laisse sa place c’est qu’il ne veut pas se prendre la tête. Il ne faut donc pas prendre sa défense en permanence car cela va au contraire renforcer une animosité entre les chats, et plonger celui qui est plus « cool » dans plus de stress… Dommage, n’est-ce pas ?

Si vous vous demandez ce qu’il convient de faire, c’est très simple : rien ! Laissez-les gérer tous les deux, et vous verrez que finalement tout ira bien mieux !!

A retenir

Un chat peu marqueur, qui se laisse faire, n’est ni soumis, ni faible, ni mal aimé !

Un chat très marqueur qui revendique beaucoup les espaces et ressources n’est ni dominant ni méchant.

Pour aller plus loin et aider vos chats

Si vos chats se battent souvent, ou que c’est tendu entre eux, pas de panique, il y a des solutions ! Vous n’êtes pas obligés de faire avec et de vivre stressé par la situation (ni vos chats !!). J’ai créé un programme exclusif en ligne pour vous aider à vraiment comprendre vos chats, et surtout savoir tout ce qu’il faut faire et ne pas faire pour leur permettre de devenir bons amis ! Retrouvez plus d’infos en cliquant ici

comment faire pour mes chats s'entendent bien
Marion Ruffié
Comportementaliste spécialiste du chat / Auteure-Conférencière-Consultante Média / Fondatrice de absolumentchats.com
Pour partir de la bonne patte
Découvrez tous les secrets bien gardés des chats que je partage dans mon guide.

Bienvenue sur absolumentchats
TELECHARGEZ MES MEILLEURS CONSEILS !

J'ai un CADEAU pour vous : mon guide incontournable pour avoir un chat heureux et une complicité extraordinaire, directement dans votre boite mail. Ça vous tente?
 

Super c'est parti...